CINE // Descente de flics à la Cinémathèque de Toulouse

On parle très souvent de la Cinémathèque Française de Paris en oubliant que le lieu n’est pas le seul temple du septième art en France. La preuve ce mois-ci, avec son homologue toulousain où a débuté depuis quelques jours un cycle consacré au cinéma policier français.

C’est en deux parties que les programmateurs de la Cinémathèque de Toulouse ont choisi de traiter du vaste sujet qu’est le cinéma policier français. La première, qui a débuté la semaine dernière et qui se conclura le 31 mai prochain, proposera de nombreuses pépites produites durant toute la première moitié du 20ème siècle. Au programme, des classiques comme les Fantomas de Feuillade, ou Le Dernier Tournant, du sous-estimé Pierre Chenal, restaurés pour l’occasion, et bon nombre de raretés (La Ferme aux loups de Richard Pottier, réalisé pendant l’Occupation pour la Continental, ou Justin de Marseille de Maurice Tourneur) qu’il sera possible de voir sur grand écran. Comme l’explique Frank Lubet, responsable de la programmation, la seconde vague arrivera plus tard la saison prochaine.

Le champ d’investigation, tout autant que la production est prolifique, est large et, sans même viser l’exhaustivité, un deuxième tapissage ne sera pas de trop pour aller au bout de toutes les pistes. C’est pourquoi nous vous proposons ce cycle en deux temps. Du muet à la fin des années 1940, pour ce premier volet de l’affaire. Des années 1950 à nos jours dans un deuxième temps (saison prochaine). Un cycle en deux épisodes, ou pour reprendre la formule feuilletonesque qui a participé à la naissance du genre : à suivre. Affaire à suivre. (source)

La ferme aux loups affiche

Voilà la liste des films projetés dans cette alléchante rétro :

 

 

Informations : Cinémathèque de Toulouse – 69, rue du Taur. Renseignements : 05 62 30 30 10

Source : Cinémathèque de Toulouse

Posté par Sylvain Perret le 13-05-2016

Réagissez a cet article

comments powered by Disqus